Le Geebee

Je vous présente le premier avion que j’ai construi, il s’agit du GEEBEE d’Aéropic.

Cette avion profile planche présente énormément d’avantages:

  • rapidité de construction : comptez une après-midi …
  • le coût : environ 25 à 30 euros grand maximum hors moteur et radio , faut pas exagérer tout de même …
  • la solidité : bien qu’en Dépron, c’est malgré tout plutôt robuste, emporté par une rafale de vent en extérieur, j’ai perdu de vue l’avion derrière une maison alors qu’il était à 6 mètres d’altitude environ, j’ai coupé le moteur, il s’est crashé sur du béton … : résultat, un support moteur dégagé, le fuseau décollé ==> 15 minutes de réparation il revole comme avant !
  • les qualités de vol : c’est un avion qui passe à l’aise la voltige 3D sans toutefois tenir le hovering (il est juste limite, il memanque quelques grammes à gagner sur les servos et le variateur). Croyez moi, le vol est génial, pour deux bouts de dépron en croix !
  • son look : il est malgré tout mignon et plait beaucoup aux enfants, Snoopy y est pour quelque chose

Je dois vous prévenir, ce type d’avion n’est absolument pas accessible aux débutants, le vol est bien trop acrobatique pour eux …

le vol :

Choisissez pour votre premier vol un jour SANS VENT …

Décollage : une formalité, mise plein gaz, on tient la bête par le fuseau, incidence 40° et on lâche avec un léger élan du bras.

Le GEEBEE est sain et vole, dans une attitude un peu cabrée, très « classiquement ». Attention au début de prendre un peu d’altitude, car au premier passage à incidence négative (piqué), du fait de l’inexistence de profil d’aile, l’avion a tendance à enfourner et amplifier le piqué, soyez très doux et évitez de partir en oscillation, c’est un coup de main à prendre…

A part ça, osez tout, il permet tout :

  • Le GEEBEE donne toute sa dimension en vol à forte incidence : cabrez le tout en ralentissant un peu. Il s’arrête presque sur place et commence à descendre doucement, en jouant sur les gaz on peut même le poser en parachutant.
  • il tourne à plat d’un coup de dérive,
  • il passe les looping et les tonneaux en veux-tu en voilà,
  • il vole dos, ventre et tranche
  • il passe les vrilles
  • il tient le hovering un peu limite, mais 50 grammes de moins et ça va passer avec bonheur, of course il va falloir sortir des euros ;-(

Sur un terrain de foot, vous vous amuserez à passer très près de vous, à flirter avec le gazon, très peu d’espace lui suffisent, on doit pouvoir faire du indoor, mais je ne suis pas assez entraîné ;-)

Les ailes fléchissent de manière assez amusante (on va dire que ça le stabilise par un peu de dièdre automatique), tout cela est normal, vous ne le casserez pas sur une ressource, en tous cas, même en l’ayant pas mal secoué, je n’y suis pas arrivé !

Enfin, comme pour le DEVIL, ce n’est pas en quelques lignes que je vais réussir à vous expliquer le plaisir de pilotage que procure cet avion. On ne peut pas s’imaginer comme on peut s’amuser avec deux bouts de Dépron en croix. L’électrique à fait de réels progrès, vous avez là un engin, équipé de batteries Lipo dernier cri mais pas chères pour autant qui vous permettra de voler 3D pendant 15 à 20 minutes sans recharger, que demander de plus ?.

geebee.jpg

Le plan du Geebee à l’échelle

plan.jpg

 

Le voila c’est le miens, je l’ai reconnu Rire
L005.jpg

 

Une réponse à “Le Geebee”

  1. 10 01 2008
    nehemia (12:52:52) :

    cool!!

    Feliz compleanos…!

Laisser un commentaire




Le SCRAP de Val |
le bloguamimi |
cacartonne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | lepilotedelextreme
| Les petites figurines de Neko
| CYCLO-DECOUVERTE Drôme-Ardèche